Planning Sud Radio : semaine du 6 février 2017

Publié le 06/02/2017 à 09:09

Retrouvez-moi de 14h à 16h sur Sud Radio. Pour intervenir, poser une question ou demander un conseil appelez le 0826 300 300. 




Lundi avec Marie-Laure PERETTI


Quelles sont les différentes sortes d’amour et de sexe ? De l’amour platonique à l’amour charnel en passant par l’amitié ou à une extase plus sacrée avec Catherine CLEMENT qui a étudié le sujet. 


 


Mardi avec Michel ODOUL


Panne d’érection, manque de lubrification... quand le corps dit non, comment interpréter ces symptômes ?


Avec Bénita ROLLAND, la littérature érotique pour améliorer son imaginaire. 


 


Mercredi avec Christophe MEDICI


Du coup de foudre à une histoire d’amour, les écueils à éviter


Et avec Jean-Claude BOLOGNE, histoire du coup de foudre. 


 


Jeudi avec Christian JAMIN


Comment améliorer sa manière de faire l’amour ? Qu'est-ce qu'un bon amant, une bonne maîtresse ?


 


Vendredi avec Sophie CADALEN


Libre antenne


Et le désir : dans la tête ou dans le corps ?


 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 12/02/2017 à 21:30

Réponse de angela

j'aime bcp christophe médici, vous formez un beau duo je trouve :) j'ai aimé sa réflexion sur ce qui ne tue pas nous rend plus fort",philosophie que je partage. Même si, pour autant, cela ne doit pas être un prétexte à la "minimisation" de certains actes, notamment d'actes criminels (violence sur les enfants en premier lieu). Et que, plus on est "touché", plus les séquelles sont souvent graves et invalidantes. Mais, si on s'en sort, et je dis bien "si", si on a cette chance de s'en sortir, effectivement je crois que l'on développe une très grande force.

Dans un autre genre, j'apprécie beaucoup christian jamin. Quelqu'un de très libéré sexuellement...ce qui m'intrigue toujours, je dois l'avouer. Je vous écoute, vous Brigitte, ou christian jamin, ou d'autres de vos invités, comme des "extra terrestres" parfois... Je viens de tellement loin de votre "planète". Je suis tjs intriguée, curieuse, de vos propos et réflexions sur la vie, les relations hommes-femmes, la séxualité, etc... Je ne cherche pas à atteindre votre degré de libération sexuelle, ce n'est pas mon "ambition", ma "motivation", mais vos propos m'aident très certainement à me libérer de façon plus large, plus générale. Vous m'accompagnez, vous et vos invités, sur le chemin de ma "libération". Un nouvelle fois merci ;) sincèrement.
Le 12/02/2017 à 14:36

Réponse de Eric_L

Bonjour Brigitte,
n'étant pas en france ce mardi bonne saint valentin à tous deux.
Eric et Martine L.
Le 11/02/2017 à 19:43

Réponse de CheyN

Tout à fait en phase avec toi dan :: nous sommes, pour la plupart, actuellement encore bien trop en besoin de réassurance et de sécurité affective pour avoir encore pu atteindre ce niveau de Confiance et de Respect en/de Soi, en/de l'Autre et en/de la Vie.

Cela dit une attitude "exclusive" :: protectrice aimante :: de réassurance telle que tu la décris peut tout à fait mener l'Autre à augmenter sa capacité de Confiance justement !

En fait le polyamour a le mérite de faire un peu plus que partir d'une belle intention, c'est d'y arriver, oui. ^=^
Le 11/02/2017 à 18:42

Réponse de dan

cheyN , je suis bien d’accord que "inclure" et un message plus positif que l'exclusion mais à la condition unique que cela soit partagé par tous, ce qui n'est pas évident.
Exclure une personne au profit d'une autre c'est quelque part protéger cette personne d’être intrusive et donc de l'aimer à son tour.
par contre reste la question de l’appartenance qui me gène dans l'amour unique et toutes les questions purement pratique dans l'amour pluriel ....
Le 11/02/2017 à 17:58

Réponse de CheyN

@Dan :: De ce que je comprends du polyamour, plus que NE PAS être exclusifs je dirais qu'il enjoint à etre plus inclusifs ? Nuancé donc ...
Ce que j'aime dans le polyamour c'est La grande ambition de l'amour inconditionnel qu'il suscite et surtout l'Estime inaliénable de l' Autre qu'il implique ; qu'il soit maîtresse amant prostitue amie compagnon épouse ...car toujours perçu et vécu comme sujet unique et jamais comme objet substituable comme pour le libertinage ...
Cette tentative de transcender le fondement du couple fusion originel qui nous habite tous, reste pour moi un idéal vers lequel il me paraît intéressant de tendre mais dans lequel seulement une minorité de La société actuelle pourra véritablement s'épanouir... ^=^
Le 10/02/2017 à 19:11

Réponse de dan

Si j'ai bien compris dans l’émission de ce vendredi, le polyamour consiste à ne pas se promettre l'exclusivité sexuelle mais aussi amoureuse et "intellectuelle".
Je peux très bien concevoir le partage sexuel, dans le cas du libertinage (car c'est le couple qui en profite). Dans le polyamour il n'y a pas de partage l'autre semble exclu.
quant au partage amoureux et intellectuel , il me semble insupportable sur le long terme.
et comment construire en s’éparpillant ?
Le 08/02/2017 à 11:32

Réponse de CheyN

Bonjour à tous !

Il est trop tard pour cette semaine, mais en attendant de vous appeler quand Michel Odoul sera de nouveau sur les ondes avec vous Brigitte sur Sud Radio voici 2 thèmes que j'adorerais aborder avec vous 2 ::

- la latéralité droite / gauche et leurs correspondances yin / yang variables selon les enseignements ?

- la prégnance, la nature et les effets de l'énergie sexuelle de l'autre sur notre propre système énergétique selon la nature de la relation sexuelle vécue (abus, sexe pour le sexe, devoir, sexualité sacrée).
Etant donné que tout nous relie à tout, j'ai la sensation que lors d'un rapport sexuel l'énergie de l'autre agit encore en nous durant pas mal de temps ... D'où les troubles sexuels qui peuvent apparaître (en cas 'infidélité non assumée par exemple ?).

Je tâcherai aussi de vous poster ces questions sur la page Facebook Brigitte Lahaie Sud Radio en temps utiles !
Au plaisir ! ^=^