Quels sont les différents types de libertinage ?

Publié le 13/01/2017 à 11:25

Le libertinage est de plus en plus à la mode mais le nombre de personnes le pratiquant n’a pas tellement augmenté. Si à l’origine être libertin était plutôt un état d’esprit, maintenant le libertinage englobe toutes une catégorie de pratiques plus ou moins semblables. En tout cas toutes basées sur une sexualité de groupe. Cela va du simple mélangisme au triolisme en passant par l’échangisme ou encore le candaulisme. Ces différents modes regroupent néanmoins les mêmes fantasmes : de l’exhibitionnisme, du voyeurisme et l’envie de partager du sexe avec d’autres.


Dans le cas du mélangisme, pas question d’avoir des rapports avec d’autres partenaires. Le couple fait l’amour mais à côté d’autres personnes.


L’échangisme consiste en effet à échanger son ou sa partenaire.


Le candaulisme à observer son partenaire faisant l’amour avec quelqu’un d’autre et le triolisme à introduire une autre personne dans la sexualité du couple.


Le mélangisme est plutôt un fantasme d’exhibition et le candaulisme un fantasme de voyeurisme même s’il y a aussi d’autres ressorts plus complexes en ce qui concerne ce dernier. Le triolisme répond sans doute au fantasme du plus grand nombre. C’est souvent les hommes qui le proposent mais certaines femmes affirment ainsi leur bisexualité en proposant un trio.


Mais attention car demander un plan à trois à son partenaire, c’est lui transmettre deux messages qui peuvent blesser :


- le premier indique qu’il n’est pas l’unique, voire qu’il ne vous suffit pas sexuellement;


- et l’autre message que vous seriez prêt à faire l’amour avec un ou une autre.


De là à vous imaginer capable d’être infidèle, il n’y a qu’un pas. Normalement, l’amour inclut un sentiment d’exclusivité. Comment justifier dès lors votre fantasme tout en prétendant l’aimer ? Il vaut mieux être prudent dans une demande d’un trio. Tout comme il vaut mieux intégrer le fait qu’après être passé à l’acte, rien ne sera plus comme avant. N’oubliez jamais qu’un fantasme est toujours moins important que la personne aimée.


De toute façon, le trio a de multiples ressorts qu’il serait bon de préciser. Est-ce le désir d’introduire un homme ou une femme ? Est-ce pour soi (manière de faire l’amour avec quelqu’un de nouveau) ou pour son partenaire (fantasme de voyeur) ? Le trio peut se jouer avec un objet qui permettrait la double pénétration par exemple, fantasme souvent féminin.


Quant à l’échangisme, il convient à certains couples qui sont de vrais libertins. C'est-à-dire qui savent séparer le plaisir sexuel du lien affectif, même s’il y a souvent entre les deux partenaires un sentiment de possession très fort. On ne peut échanger en effet que ce qui nous appartient.


En tout cas, le libertinage n’est ni un moyen de lutter contre l’infidélité, ni un moyen de réveiller une sexualité endormie et encore moins un moyen de réconcilier un couple en conflit.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 18/04/2017 à 15:33

Réponse de cavalière

en fait, quand on se rend compte que l'autre joue seul, la confiance s'émousse. on joue, mais on prend des risques énormes, celui de perdre confiance en l'autre, mais le pire celui de perdre confiance en soi. J'en ai parlé à mon chéri mais le désir est plus grand. on parle beaucoup, mais il ne m'entend pas, et pourtant ne cesse de me dire qu'il m'aime. mais le désir est plus grand.. pas simple de se mettre en danger
Le 18/04/2017 à 15:23

Réponse de cavalière

liberté pour celui qui demande. après avoir essayé aujourd'hui cela ma permis de découvrir une nouvelle sexualité. Mon conjoint voulait plus de sensualité entre nous, plus de câlins. Aujourd'hui je peux dire que je suis comblée on fait l'amour pratiquement tous les jours. Cependant, mon homme n'est jamais satisfait, en veut toujours plus. Et d'autres.
Le libertinage n'est plus pour lui un simple jeu il est devenu addict et moi je ne suis plus, d'autant qu'il a finit par changer les règles du jeu en faisant bande à part. Ce qu'on partageait est aujourd'hui devenu une habitude et je pense donne bonne conscience quant au fait de tromper la personne. Et on retombe dans les charentaises que l'on voulait éviter.... et pourtant j'adore le sexe
Le 24/01/2017 à 14:54

Réponse de Davy22

Le libertinage est avant tout une liberté. Mais la liberté ne veux pas dire de faire tout et n'importe quoi, surtout si nos actions peuvent blesser autrui. Il faut communiquer et surtout rassurer sa/son partenaire. Il est possible de jouir du plaisir du sexe avec autrui sans pour autant remettre en cause les sentiments de sa/son compagnons. Le libertinage peut être associé à une gorgé de bière en solitaire sur une terrasse ensoleillé. C'est bon, sa fait du bien et il n'y a rien de mal à ça...pourquoi ne pas en profiter entre adulte recherchant le même délicieux et éphémère plaisir...et de quel droit surtout l'en empêcher.
Le 18/01/2017 à 15:40

Réponse de Brigitte

Bonjour Sympathie64,
Justement, il serait bon de communiquer et de lui dire ce que vous pensez de son comportement. Il doit être accro à sa pratique mais il faut aussi qu’il prenne compte de vous.
Il y a sans doute un juste milieu à trouver.
Le 16/01/2017 à 20:06

Réponse de dan

très bien résumer
....pas de libertinage sans amour, confiance et connaissance de l'autre.
il ne comblera jamais un manque. c'est juste un jeu de plus dans le couple.
merci pour ce sujet.
Le 14/01/2017 à 20:54

Réponse de Sympathie64

Tout d abord merci pour cette très bonne explication .
Je voudrai vous poser une question.Dans un couple il est Bon de dialoguer .j ai compris Que mon compagnon etait libertin .Aussi Je me suis essayée au libertinage mais j ai su que ce dernier jouait seul depuis longtemps derrière mon dos .Que faire ?
Le 13/01/2017 à 11:55

Réponse de CheyN

Excellent :: voilà une mise au clair qui a tout pour plaire ! ^=^