Ma vie

Je suis née à Tourcoing le 12 octobre 1955 de parents tous deux originaires du Nord. D'ailleurs mon nom de jeune fille trahit mes origines : VAN MEERHAEGHE. Il paraît que cela signifie : de derrière la haie. Vous comprendrez donc aisément pourquoi j'ai choisi ce pseudonyme : LAHAIE

J'ai tourné durant trois ans et demi (entre 1976 et 1980) des films x dont certains sont devenus de véritables films cultes. En juin 1980, je décide de mettre un terme définitif à ma carrière pornographique et malgré diverses propositions alléchantes, je m'y suis tenue.

Après une certaine traversée du désert, j'ai pris du temps pour moi. Je me suis tournée vers l'ésotérisme et la psychanalyse. Ce changement de vie m'a appris beaucoup sur ma réelle personnalité.

Puis vint mon aventure radiophonique sur RMC en août 2001. Grâce à la chaîne câblée XXL (de 1997 à 2002) et la chaîne sur Internet CANALWEB (1999/2000), je m'étais rôdée à ce nouveau métier de présentatrice. Mais surtout, ce qu'ignorent beaucoup de gens, depuis presque 20 ans, j'avais l'habitude de répondre aux gens sur le Minitel ou l'audiotel. D'ailleurs, j'ai étudié tant la sexologie que la psychanalyse et ces deux cordes à mon arc, ajoutées à une expérience sexuelle hors du commun, me rendaient crédible.
Voir mes photos d'archive

La sexualité

La sexualité est un domaine complexe mais tellement passionnant ! Il y a toujours de la gêne, des inhibitions ou pire des certitudes. Bien sûr la libération sexuelle a fait progresser les mentalités mais cela n’empêche qu’il y aura toujours des tabous et des règles à respecter. Je peux facilement aborder la sexualité sous tous les angles, je suis capable d’entendre les fantaisies les plus folles néanmoins je respecte les blocages les plus ancrés. Ensuite, j’ai étudié la sexologie et grâce à des connaissances sans cesse révisées et une expérience incontestée, je suis parvenue à traiter la sexualité en toute neutralité.

L’astrologie

Je me suis intéressée à l’astrologie vers l’âge de 13 ans, curieusement je devinais facilement le signe des gens. Au fur et à mesure, j'ai découvert que cela me permettrait aussi de mieux me comprendre, dans mes contradictions, mes pulsions, mes errances et mes qualités. Bref, c’est l’astrologie qui la première m’aida à me connaître. Je l'ai donc étudiée avec une femme particulièrement douée. J’ai ensuite monté beaucoup de thèmes de proches puis de gens célèbres. Aujourd’hui, l’astrologie m’aide à donner du sens aux événements qui surviennent.

Les tarots

Le tarot de Marseille n’a plus beaucoup de secret pour moi, il est devenu mon ami. Le consulter régulièrement permet une introspection. Entre les lames du tarot et moi, il y a une alchimie totale. J’ai eu la chance de rencontrer Tchalaï, cette femme à moitié tzigane m’a beaucoup appris sur le tarot de Marseille et les 22 lames de ce jeu sont à l’image du monde qui nous entoure, visible et invisible.

Le tao

En vous parlant du tao, je vous fais entrer dans ma sphère extrêmement privée. J’ai étudié de nombreuses sciences dites occultes, j’ai été initiée au magnétisme et à la méditation. Le tao est sans doute pour moi le chemin qui me convient le mieux parce qu’il est dans le juste équilibre des forces. J’aime cette notion du juste milieu, de lâcher prise, d’instant présent.

 

Les dogues

Dans ma jeunesse, lors d’un pique-nique familial, une sorte de dogue abandonné s’était lié d’affection pour moi. Toute la journée, nous avons fait des câlins. Avec lui, je me sentais en totale fusion d’amour tendre. Ce géant m’a tout de suite fascinée et dès que j’ai pu, je me suis acheté mon premier dogue allemand. C’était d’ailleurs une chienne et je préfère les femelles sans doute plus câlines mais aussi de taille plus respectable. Le dogue allemand est pour moi plus qu’un chien, une sorte de double narcissique. Et oui j’assume !

Les chevaux

Mon histoire avec les chevaux remonte à Crin Blanc, ce film a marqué mon enfance. Cette histoire d’amour entre un petit garçon incompris et ce fougueux étalon blanc a fait écho à mon sentiment de solitude. Si j’avoue aimer l’adrénaline que procurent les concours de CSO, je reconnais aimer tout autant la promenade ou tout simplement observer « mes bébés » dans les pâtures. La vie en compagnie des chevaux est pour moi un style de vie auquel j’aurai bien du mal à renoncer… pour l’instant !

 

L'écriture

Parallèlement à tout cela, J’ai découvert le plaisir de l’écriture et sorti plusieurs romans mais aussi des essais sur l’amour. L’écriture tient une grande place dans ma vie, j'ai toujours un livre sur le feu et pas un jour ne se passe sans que j'écrive.

Le cinéma

Le cinéma me passionne depuis toujours. J’aime à dire que j’ai eu des grands rôles dans de petits films et des petits rôles dans des grands films. Longtemps, j’avais l’ambition de devenir une actrice mais avec le recul, je reconnais que le métier d’actrice était trop contraignant pour la femme farouchement libre que je suis. Je n’ai plus de regrets aujourd’hui mais je suis heureuse d’avoir eu quelques expériences passionnantes dans ce beau métier.